Les composés organiques volatils, ou COV

DSC_0007Les composés organiques volatils, ou COV, sont partout dans l’air de la maison et en sont les principaux polluants. Il s’agit de produits chimiquement instables qui émettent des vapeurs à température ambiante. Un logement « abrite » de 50 à 300 composés organiques volatils différents – parmi lesquels benzène, toluène, xylène, trichloréthylène ou formaldéhyde – aux effets néfastes : odeurs, irritation des yeux, somnolence, fatigue, voire gène respiratoire caractérisée, allergies diverses lors de fortes concentrations. Les produits émettant des COV sont partout dans la maison : isolants, revêtements plastiques, moquettes (surtout synthétiques), dalles d’isolation synthétiques, papiers peints, tissus, peintures, vernis, meubles… mais aussi déodorants et détergents. Ces émanations peuvent durer des mois, voire des années. À l’exception du verre, la plupart des matériaux (même ceux n’en contenant pas) peuvent capter les COV et les réémettre ensuite dans l’air intérieur. Les plus gloutons étant les dalles d’isolation phonique, le papier peint non plastifié et la moquette synthétique. Certains pays favorisent une information claire sur les produits qui émettent peu de COV. En France, on en est encore loin. L’Europe pourrait ouvrir la voie à une réglementation plus exigeante, déjà en vigueur dans certains pays du Nord : elle a lancé un appel d’offres pour définir un cadre des émissions de COV des peintures décoratives.

Vous avez un doute? Je peux vous proposer un test pour déterminer la teneur en formaldéhyde, BTX (benzène, toluène et xylène) ainsi que les moisissures et les alergènes acariens, dans votre intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.